Conseil

Se développer sur le marché
des plus de 65 ans

B2Bolders

Comment utiliser le design thinking ?

Identifier les produits et services adaptés aux plus de 65 ans en fonction d’une problématique précise pour valider la pertinence de votre offre sur ce marché. Ateliers créatifs sur 1 ou 2 jours.

Références
  • Nantes Métropole : Animation et codesign avec la Communauté des créateurs, dans le cadre du « Grand Débat Longévité », d’un showroom et d’un escape-game pour sensibiliser les personnes âgées aux dispositifs de l’autonomie en leur permettant, tout en s’amusant, de découvrir, de tester et de s’approprier les solutions et comment les mettre en œuvre. Création de l’espace pour une ouverture prévue en septembre 2019.
  • Fondation Bon Sauveur : projet de design participatif et collaboratif avec l’équipe soignante et les patients pour mettre en cohérence l’aménagement avec l’organisation des soins d’un établissement psychiatrique.

Projet de recherche et développement

Crédit impôt recherche & Crédit Innovation

Bâtir une stratégie de design et de développement pour vos produits et services, en identifiant les problématiques des « usâgés » et en validant des hypothèses de recherche auprès d’« usâgés ».

Références
  • TASDA & Leroy Merlin Source (Projet Européen Activage) : imaginer les supports à l’appropriation de dispositifs de captation à domicile, à la gestion et à la communication des données de santé, par les personnes âgées fragiles (GIR 3 et 4) et les intervenants à leur domicile.
  • Leroy Merlin Source : dans le contexte du virage ambulatoire et de l’arrivée de la santé au domicile, comprendre l’expérience des habitants malades dans leur domicile pour proposer des solutions d’anticipation et d’adaptation.
  • Conseil Départemental de Haute-Garonne : dans le cadre de l’appel à projet de la CNSA « Handicap et perte d’autonomie : innovation sociale par le design », projet « L’inclusion c’est aussi la socialisation : de la présence à la participation » qui cherche à identifier les modalités d’une meilleure inclusion des jeunes en situation de handicaps lourds et de leurs familles. Le projet pose aussi la question du vieillissement des parents et de l’autonomie de leurs enfants.